Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Eliane Roi

Je partirai en vacances plus tard

                                  Le variant indien

Comme ses homologues anglais, brésilien et sud-africains, ce nouveau variant a été classé le 11 mai 2021  comme "variant préoccupant" (VOC) par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) après analyse des dernières données scientifiques disponibles. Depuis la fin du mois d'avril, ce variant est officiellement présent en France, avec 11 cas selon Santé publique France. Ce "nouveau" variant (B.1.617) est porteur de trois mutations qui entraîneraient une plus grande résistance aux vaccins. L'OMS l'a classé comme préoccupant.

La situation sanitaire continue de s’améliorer en France alors que la barre des 20 millions de primo-vaccinés a été franchie samedi. Mais la menace des variants et notamment le variant indien qui fait de gros dégâts en Inde, plane sur le déconfinement qui doit amorcer un virage majeur ce mercredi avec la réouverture des terrasses et le recul du couvre-feu.

"Il faut s'inquiéter du variant indien", prévient ce lundi sur RMC le professeur Philippe Froguel, diabétologue et généticien au CHU de Lille et à l’Imperial College de Londres. En Angleterre, 50% des cas sont des cas de variants indien et le gouvernement est très inquiet". En France pour l'instant, le variant indien concerne 24 cas seulement. Un chiffre qui pourrait être tout à fait sous-estimé, juge le praticien.

« On le cherche très peu, on ne séquence pas assez, on le fait 10 fois moins qu'en Angleterre. Nous n'avons pas mis en place un test de triage PCR qui reconnaît spécifiquement ce variant, on est à l'aveugle. Sur ces 24 cas il y a 22 personnes qui revenaient d'Inde et deux autres cas qui n'ont rien à voir avec l'Inde, ce qui est extrêmement inquiétant", assure Philippe Froguel.

Car ces deux cas isolés, signifieraient que de nombreux cas n'ont pas été détectés et que le variant, pour arriver jusqu'à ces deux personnes, serait passé par d'autres cas non identifiés.

"J'invite Monsieur Véran et le président de la République à faire ce qu'ils ont dit qu'ils feraient depuis trois mois, c'est à dire un effort massif de séquençage en associant le secteur privé prêt à le faire et les centres de génomique. On peut faire aussi bien que les autres pays en deux semaines et savoir région par région s'il y a des porteurs de variant indien".

L'association du secteur privé dans l'effort de lutte contre l'épidémie de Covid-19 est pourtant demandée depuis le début de la crise: "Il y a un manque de courage vis-à-vis des lobbies et des particularismes universitaires. Les quatre centres de références et les virologues français n'ont pas du tout envie que le secteur privé des généticiens les aident à faire le boulot.

"On est totalement aveugle, on fait l'autruche, il faut déconfiner en gardant les yeux ouverts", avertit Philippe Froguel.

_________________________

Ce samedi 15 mai 202120.117.206 français(es)  ont reçu au moins une première dose de vaccin contre le coronavirus en France, soit  QUE  30,00 % de la population Française. 9.464.274  personnes sont totalement vaccinées ce qui représente  QUE  14,10 % de la population. Bon nombre de médecins estiment que ce déconfinement arrive trop tôt, ILS NE SONT PAS ECOUTES.

_______________

Je vais attendre encore un peu pour envisager de partir en vacances ou boire un café en terrasse, visiter les musées, aller au cinéma  ou faire les boutiques……………….. Et je vais continuer à écouter les médecins et les scientifiques, beaucoup plus sensés que les décisions gouvernementales et les journaux télévisés.

 

 

_________________________________________

Je partirai en vacances plus tard
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
¨pour les "vacances" ou plutôt les voyages j'attendrai, mais je suis confiant. Mon fils Daniel et son épouse vont passer 10 jours au Portugal dès la semaine prochaine. .Demain je vais prendre ma première séance de cinéma.
Répondre
S
Je ne regarde plus la TV depuis plus d'un an, préférant faire confiance à la médecine, et ce même si certains actionnaires s'en mettent plein les poches au passage. Je recevrai donc d'ici 3 heures ma deuxième dose de vaccin Moderna...
Répondre
E
Bonjour homme de bon sens ! et merci de commenter mes articles d'analyse de la situation sociale, politique, ça me fait plaisir, je préfère l'échange sur ces articles plutôt que sur le dessin, la déco, les photos de paysage....
Vive la communication !
Je t'embrasse.
P
tu as tout a fait raison, je ne partirai pas, et je continuerai de faire attention, au restaurant j'y vais si peu, qu'on ne s'apercevra pas de mon absence , dans le salles de spectacle non plus, la mer n'est pas loin, mais etant donné l'afflux habituel dans le sud, j'eviterai ces endroits surchargés , je ne suis jamais allé aux Indes, et ce n'est pas demain la veille, que je me risquerai là bas ! pas la peine de se déranger d'ailleurs, le variant a deja trouvé le chemin de la France, alors mefiance ! je vais me risquer de faire un tour chez le coiffeur, c'est tout ! plus que jamais il faut faire confiance au corps médical ! portez vous bien, amities a vous deux, bises
Répondre
E
Merci René pour ta sagesse. Ce matin j'ai (encore) failli casser la télévision... On nous rabat les oreilles avec la réouverture des bars et des restaurants, qui ne sont pas notre priorité, et pas un mot sur la Culture, qui est en train de mourir, pas un mot sur les intermittents du spectacle qui occupent les théâtres depuis des mois... On vit dans une drôle de société !
Je crois que lorsqu'on pourra à nouveau partir en vacances (c'est pas pour tout de suite, les médecins sont encore inquiets et tout le monde n'est pas vacciné), on se fera une joie de partager nos photos réciproques ; toi si tu repars à l'étranger, moi si j'arrive à accomplir mes projets : Annecy, Pyrénées, Dordogne... et plus près de chez moi : le marais poitevin, qui est un écrin de verdure et un des plus beaux coins de France.
Rêvons, rêvons, voyageons dans notre tête avant de pouvoir le faire vraiment en toute liberté.
Grosses bises !
C
je partage cet article car la volonté de "jupiter" du "quoi qu'il en coûte" a pris du plomb dans l'aile, face aux exigences de certaines professions et du MEDEF qui ont reçu des "compensations" non négligeables pour faire face à cette situation...quand à ceux qui pleurent sur les"libertés" ils lèvent rarement le petit doigts ou ne manifestent pas lorsque celles ci sont remises en cause politiquement. La liberté c'est d'abord rester vivant et en bonne santé ! ...........".Les quatre centres de références et les virologues français n'ont pas du tout envie que le secteur privé des généticiens les aident à faire le boulot" ....Et ça ce comprend, car dans ce domaine le privée à la fâcheuse tendance, à faire travailler le secteur public, et à tirer les marrons du feu , les dividendes, et les brevets...tout en bénéficiant des avantages fiscaux et aides publiques. ...Un vol manifeste orchestré depuis 36 ans par les "gouvernants" assistés de hauts fonctionnaires souvent pantouflards....
Répondre
É
Il parait qu'on est sur le point d'avoir un vaccin français (Sanofi) ; il arrive un peu tard............. et toujours pas de vaccin universel. Même en pleine pandémie, avec des milliers de morts, les grands laboratoires pharmaceutiques se font la guerre sur fond de profits engendrés au lieu de tout faire pour s'allier, travailler ensemble afin de soigner et préserver les populations !