Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Eliane Roi

Elevated train - train surélevé - New York 19ème siècle

Avant 1800, New York était si compacte que le transport en commun n'était pas nécessaire. Des ferries sillonnaient les eaux entre Brooklyn et Manhattan depuis l'ère hollandaise et, à partir de 1693, le pont du roi enjambait Spuyten Duyvil pour relier Manhattan au Bronx, mais ces moyens de transport étaient conçus pour les agriculteurs et les voyageurs à longue distance, pas pour les navetteurs de tous les jours.

(cliquer sur les photos pour les agrandir)

 

Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle

Inspiré par les systèmes de courrier pneumatique réussis à Londres, en 1868, Beach a convaincu le législateur de l'État de passer «une loi prévoyant la transmission des lettres, des colis et des marchandises, dans les villes de New York et Brooklyn, ainsi que dans le Nord et l'Est. Rivières, au moyen de tubes pneumatiques, à construire sous la surface des rues et des lieux publics desdites villes et sous les eaux desdites rivières. »

Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle

Beach avait saisi l'idée de construire un chemin de fer pneumatique, où des ventilateurs à vapeur créeraient un vide, poussant et tirant des voitures à travers un tunnel.
Beach a  construit un tube géant - apparemment pour contenir tous les tubes plus petits - sous le bâtiment entre les rues Warren et Murray où il avait ses bureaux. Au lieu d'un système de courrier pneumatique, il a construit un train de voyageurs pneumatique à un bloc. Sa fermeture fût effective en 1873.

Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle

Le 2 juillet 1868, le West Side and Yonkers Patent Railway, le premier train surélevé de la ville, devait effectuer son premier voyage de la batterie à la rue Cortlandt dans le quartier financier.

 

Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle

Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle

New York avait besoin d'une solution de transport en commun. Le nouveau «el», comme le train est bientôt devenu connu, a été le premier véritable coup de poignard de la ville pour récupérer la rue. Au cours des 80 prochaines années, le chemin de fer surélevé façonnerait la ville, stimulant les développements de transport en commun rivaux, poussant la population de la ville vers l'extérieur et changeant le tissu architectural de la ville.

 

Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle

Lorsque le chemin de fer a fermé ses portes en août 1870, les investisseurs savaient qu'ils avaient investi trop d'argent dans le projet pour simplement laisser rouiller ou démanteler les voies. La société a été réorganisée au début de 1871 sous le nom de New York Elevated Railway Company, la flotte du système a été élargie et, surtout, le système de câbles a été remplacé en faveur de locomotives à vapeur à charbon fiables, tout comme celles proposées dans le plan de James Swett des années 1850.

 

Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle

Le succès rapide de l'élévé était stupéfiant. En l'espace de cinq ans, Manhattan est passée d'une ligne surélevée allant de la 30th Street South au Financial District à quatre lignes distinctes, des centaines de blocs de voies et un système qui s'étendait jusqu'à Harlem.
 Le succès du système surélevé a tellement changé l'apparence de New York qu'aujourd'hui - avec les pistes disparues - il est difficile d'imaginer à quel point le paysage de la ville a radicalement changé en si peu de temps.

 

Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle

Le glas de l'élévation est survenu avec la création de l'IND, la nouvelle ligne de métro gérée par la ville.
la Sixth Avenue El a fermé ses portes en 1938 et la démolition des voies a commencé l'année suivante. Après que la ville eut achevé l'achat de l'IRT et du BMT en 1940, d'autres voies surélevées commencèrent à descendre, une grande partie de la Ninth Avenue El étant démolie cette année-là. La ligne de la Third Avenue a duré le plus longtemps, avec de nombreuses stations en service jusqu'en 1955. La section la plus au nord de la ligne, de la 149th Street à Gun Hill Road dans le Bronx, a en fait continué à fonctionner jusqu’en avril 1973, date à laquelle elle a été remplacée par un service de bus.

 

Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Elevated train - train surélevé - New York  19ème siècle
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Coucou,
incroyable, dis donc! Je ne savais pas qu'il y avait eu 1 train surélevé.
J'ai eu la chance d'aller à NYC et je me suis contentée du métro (beurk, d'ailleurs!)
Bises voyageuses
F
Bonjour ,un billet bien documenté ,intéressant ,impressionnant ,quel boulot pour ceux qui ont construit tout ça ..il fallait que ce soit super solide ,parce qu'en dessous il y avait la rue ,les passants et autres.
je découvre ..sympa la voie verte même si la vue pour moi n'est pas des plus belle.bonne journée,bises.
E
Coucou Faustine ! Oui ces voies vertes sont agréables . Les locos étaient lourdes et polluantes, mais... tellement belles ! Merci pour ta visite. Je t'embrasse.
C
Sympa cet article fort bien (comme d'hab) documenté. J'ignorais le train pneumatique...le métro aérien existe aussi à Paris...maintenant il es sur pneus...ça atténue le bruit, mais avant il ne fallait pas avoir sa chambre au 1er ou 2éme étage...Quand à la "coulée verte elle existent aussi à Paris , ou l'opéra Bastille à pris la place de l'ancienne gare de la Bastille les voies étant remplacées par un cheminement verdoyant jusqu'après le périphérique . À noter que presque dès le début de la création de cette ligne de chemin de fer aérien sous ses arcades des commerces et artisans s'y sont installés .Aujourd’hui il s'agit plus de commerces de mode et de futilités...
E
Ca donne envie d'aller à Paris, Monsieur le photographe parisien, voir les petits endroits secrets et insolites de la capitale ! ................Vivement qu'on ait trouvé un vaccin....!..................
P
bonjour chere Eliane, bravo pour ce magnifique article sur le train surélevé à New York, j'ignorais qu'il en restait des emplacements pour la promenade, j'y suis allé en 1980, je n'ai rien vu de tout celà, et franchement je l'ignorais , j'ai pris le métro comme tout le monde ! tres interessant ton article, en particulier le train pneumatique !! mais les locomotives à charbon dans les rues, ça devait etre impressionnant !! merci pour ce bel article, amities à vous deux et bises
E
Il faut que tu retournes aux Etats-Unis pour voir tout ce que tu n'as pas vu, René ! Je vais donner deux mois de salaires à un laboratoire pour faire accélérer la trouvaille d'un vaccin afin que tu puisses recommencer à voyager...........hi hi ! Merci pour ta visite et plein de bisous. Excellente journée !
D
Ton sujet sur la High Line est magnifiquement documenté et hyper intéressant ! j'aime beaucoup ce qu'il en reste pour de belles ballades et voir New York sous des angles différents ! encore Bravo !
Bonne soirée chère Eliane
Grosses bises
E
Bonjour Danielle ! Merci pour ton commentaire. C'est vrai que cette balade verdoyante dans les rues de New-York ne doit pas être désagréable. Souvent les gens pensent que les villes sont polluées -et ils ont raison-. Elles ne le sont pas plus que la campagne, avec tous ces pesticides. Certains affirment même que l'agriculture intensive hyper polluante a fait que les villes sont moins polluées que la campagne............... faut voir. En tout cas, beaucoup de villes ont pris la bonne décision de créer des espaces de verdures, parcs, jardins, où il fait bon flâner. D'ailleurs, ce matin je vais faire des photos dans les rues piétonnes de Saintes, où je ne vais pas souvent, finalement. Il y a plein de belles choses à voir en ville aussi pour ceux qui savent observer, le nez en l'air ; moi j'aime autant la ville que la campagne, c'est différent mais chacune a son charme. Le train dans les airs, il y avait longtemps que je voulais en faire un article. Il parait que c'était très bruyant et polluant, mais...... voir cette locomotive dans le ciel et ces robes à crinolines.............19ème siècle................. je ne m'en lasse pas.
Grosses bises et excellente journée !