Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Eliane Roi

Le VRAI Gros dégueulasse de Reiser

GROS DEGUEULASSE (1982) - Reiser

 

Le VRAI Gros dégueulasse de Reiser

Le Gros dégueulasse est une BD de Reiser, dessinateur de génie qui, 37 ans après, nous fait toujours rire autant.                                        
Extrait empreint d'un certain romantisme  de notre pote le GROS DEGUEULASSE :
"J'aime bien péter dans les ascenseurs... Des pets doux, lents, feutrés et silencieux... ceux qui durent le plus longtemps. C'est drôle, j'ai remarqué que souvent, les gens devinent que c'est moi. Sont malins les gens, hein ? J'aime surtout péter seul, en compagnie d'une ravissante créature et m'éclipser très vite à l'étage suivant, juste avant qu'un cadre plein d'avenir, avec une classe folle prenne le relais. Le REGARD qu'on vous lance dans ces moments-là, on ne l'oublie pas !... "

 

Le VRAI Gros dégueulasse de Reiser

Voici le VRAI gros dégueulasse :

 

Le VRAI Gros dégueulasse de Reiser

 Il a servi Hara Kiri pour l'autocollant  "Bison Bourré" . Il logeait à coté des bureaux d'Hara Kiri et l'été il allait faire ses ablutions en slip dans la cour de l'immeuble ; c'est Cavanna qui a suggéré à Reiser d'en faire un personnage.  Un vrai sans dent toujours bourré, jamais malade, mais mort à la fin...


SOURCE : Karak - dessinateur.

 

Le VRAI Gros dégueulasse de Reiser

REISER                        Autodidacte du dessin, il présente ses dessins à Cavanna dès 1958 et publie dans le journal de ce dernier Les Cordées. En 1960, il participe à la création du mensuel Hara-Kiri fondé par Cavanna, Georges Bernier (Professeur Choron), père de Michelle Bernier, et Fred (Fred Othon Aristidès), magazine qui deviendra l'un des fleurons de la culture underground des années 1960. Après son retour du service militaire en 1963, il ne signe plus ses dessins de son pseudo Jiem mais de son nom de famille.

 

Le VRAI Gros dégueulasse de Reiser
Le VRAI Gros dégueulasse de Reiser

En 1966, il entre au journal Pilote où il collabore avec Gotlib, Alexis, Mézières, Mandryka, etc. En mai 68, il dessine dans Action, avec Siné et Wolinski. Après l'interdiction d'Hara-Kiri Hebdo en 1970, en raison de l'annonce irrespectueuse du décès du général de Gaulle (le fameux "Bal tragique à Colombey : un mort", amalgame iconoclaste de la mort du général et de l’incendie d’un dancing à Saint-Laurent-du-Pont en Isère où périrent 146 personnes), il collabore naturellement dès le premier numéro à Charlie Hebdo qui lui succède. Tout au long de sa carrière, Reiser a également publié dans La Gueule ouverte (il s'intéresse de très près à l'écologie, particulièrement à l'énergie solaire), BD, Charlie Mensuel, Métal hurlant, L'Écho des savanes (ce dernier avec la collaboration de Coluche), et Le Monde (été 1982).

 

Le VRAI Gros dégueulasse de Reiser
Le VRAI Gros dégueulasse de Reiser
Le VRAI Gros dégueulasse de Reiser

Son œuvre est considérable. On retiendra ses personnages : Gros Dégueulasse, Jeanine… Ses dessins ont été rassemblés dans de nombreux recueils : Ils sont moches, La Famille Oboulot en vacances, Les Oreilles rouges, La Vie au grand air, Vive les femmes, La Vie des bêtes etc. La série des Sales Blagues publiée dans L'Écho des Savanes, poursuivie par Vuillemin, continue d'attirer un grand nombre de lecteurs.
    Son humour, très cru pour l'époque, et souvent d'un mauvais goût assumé.
Jean-Marc Reiser décède le 5 novembre 1983 (à 42 ans) à Paris des suites d'un cancer des os et lors de son enterrement au cimetière du Montparnasse, l'équipe d'Hara-Kiri dépose sur sa tombe une gerbe sur laquelle on peut lire : « De la part de Hara Kiri, en vente partout ». Le mois suivant, un numéro spécial du journal reprend le titre d'un de ses dessins dont la cible était à l'origine le général Franco : « Il est allé au cimetière à pied ». Pour Reiser : « Reiser va mieux. Il est allé au cimetière à pied ».Selon Sylvie Coma, le dessinateur aurait demandé que les femmes viennent à son enterrement en porte-jarretelles et sans culotte et qu'elles enjambent sa tombe.

 

Le VRAI Gros dégueulasse de Reiser

Cette tombe, d'une forme peu conventionnelle, a été brocardée par Pierre Desproges qui vouait une véritable admiration à Reiser. Elle présente en fait le profil d'une aile car Reiser était un passionné d’aviation (il est l’un des pionniers du vol libre français à travers l’expérimentation des ailes delta). Il croque les travers de ce milieu avec le trait féroce qui caractérise son œuvre : la crise de l’industrie aéronautique française et de l’aéropostale, les difficultés de Concorde, les grèves des pilotes d’Air France, les détournements d’avion, le choc pétrolier... Une exposition au musée de l'air a dévoilé ce côté méconnu de Reiser.

Le VRAI Gros dégueulasse de Reiser
Le VRAI Gros dégueulasse de Reiser
Le VRAI Gros dégueulasse de Reiser

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Ta culture humoristique semble ne pas avoir de frontière. E c'est tant mieux : au moins on peut, grâce à toi, mieux connaître ces humoristes au crayon vengeur de tout ce qui es détestable. Ça ne fait pas dans la dentelle et c'est souvent si provocateur que cela en devient irrésistible. Pourtant mettre les rieurs de son côté, ce n'est pas chose aisée..
E
Reiser, Gotlib, Wolinski sont de vieux dessinateurs ; tellement vieux qu'ils sont morts. Je plaisante avec leur mort car c'est ce qu'ils avaient tous souhaité, de leur vivant. "Continuez à vous marrer en pensant à nous lorsque nous ne serons plus là et n'oubliez pas de pratiquer l'auto-dérision et l'humour noir ; c'est important". Je mets en pratique ce que mes "maîtres spirituels" m'ont enseigné depuis mon enfance. A quatre ans je ne lisais pas encore Hara-Kiri car c'était assez hard et mon frangin les planquait, mais je dessinais déjà du Gotlib et lorsque j'ai découvert Wolinski, il ne m'a "plus quittée" ................. jusqu'à ce qu'un ptit con facho terroriste lui hôte la vie, à lui, à son crayon, à sa gomme, et à ses camarades, qui n'étaient là que pour nous faire marrer. D'autres ont pris la relève et continuent à caricaturer, l'humour étant la meilleure arme contre la bêtise et l'ignorance. Si tu vas visiter le blog de Karak, tu te plongeras, un instant, dans l'atmosphère bien franchouillarde de la rigolade et de la caricature. Moi je fais des dessins sérieux ou Julevernesques, je ne fais pas de caricatures, mais je dessinerai jusqu'à ma mort (et même peut-être après), rien que pour emmerder tous ceux qui voudraient empêcher la liberté d'expression, le droit au rire bien français, qui n'est pas prêt de s'éteindre. La dizaine de blogueurs/gueuses rieurs que j'ai réussi à mettre de mon côté me suffisent (tu en fais partie), ces échanges me comblent et m'incitent à continuer plus que jamais dans la voie de l'humour et de la créativité.
M
Un bel hommage à ce dessinateur...Je connais la plupart de ces albums, j'en ai offert aussi et je les achetais lorsque j'étais bibliothécaire, ils avaient de nombreux lecteurs. D'ailleurs dans la plupart des "bonnes" médiathèques, ils les ont toujours...inoubliable ! bisous
E
Bravo Manou ; tu fais partie des gens intelligents. Pour moi, les gens intelligents ne sont pas forcément ceux qui sont très cultivés, ce sont ceux qui savent analyser les choses et combattre l'ennemi par l'humour. En l'occurence, l'ennemi c'est nos dirigeants et les grandes multinationales, les fachos terroristes et les admirateurs d'armes de destructions massives. Les caricaturistes et dessinateurs humoristiques savent les dénoncer et les combattre avec le crayon et la gomme. Je suis très admirative.
X
Reiser ! j'ai quatre ou cinq albums. Mais là, aujourd'hui, chez toi, j'ai appris des choses très instructives....
C
Je ne suis pas sûr que ce soit de Reiser ou de Wol un sky... (humour), Il s'agit d'un dessin en plusieurs scène (et Oise) :
...C'est une gros riche, PD G qui fait la tournée de "ses" biens à laquelle il a invité l'un des ses salariés (un métallo) Là voyez vous, c'est mon Château, ...avec MES Ferrari, ...MES Porsche,... MA Rolls...et MON chauffeur,....Ici, c'est MON hélicoptère et.... MON héliport,....Là, ce sont MES 900 hectares de terre agricoles,...avec MES cinq fermes et ...MES fermiers , avec MES machines agricoles, La bas,....ce sont MES trois hectares de vignes, et MA distillerie...plus loin, c'est ...MON aérodrome particulier et ....Mes deux "jet" privés....À ce moment le prolo invité se retourne , baisse son "froc" et dit...et là, c'est MON CUL !!!!!
E
Céjipé a beaucoup d'imagination et il est en pleine forme. Je vais pouvoir mettre d'autres dessins...
F
La culture et l'histoire en couleur ... (Non, j'ai pas écrit "enculeur" ... Ah zut ! maintenant c'est écrit...)
- Le nain jaune et son "7" pour tout ramasser...
- Le gilet jaune et son set RIC...
- Le grand dégueulasse en slip jaune et son sexe hérissé...
E
Bravo Farfadet ! tu es le digne descendant de Reiser, Coluche, Marcel. Non, peut-être pas Marcel, ne parlons pas de malheur !
C
Je ne connaissais pas le gros dégueulasse, voila qui est fait
Amicalement
Claude
E
Je sais qu'il te fera rire parce qu'Hara-Kiri, Charlie Hebdo, Reiser et Wolinski te font marrer. On en trouve encore dans les bonnes librairies et en vide-greniers. Bande-dessinées, magazines, journaux. Vive l'humour !
D
Bel hommage à ce Grand Monsieur, enfin, pour moi, car tout le monde n'aime pas toujours.
Il allait très loin, mais, comme coluche, il me manque ...
Alors je le revois ici pour mon plus grand plaisir. MERCI.
E
Je vois que tu connais les mêmes classiques que moi. J'ai constaté dans ton blog que tu savais rire de tout. C'est ce qui rend les gens heureux : de pouvoir rire de tout. Vive ton blog et le mien !
C
Avec ce talent on ne peut pas être Reiser...vé.....Hi. hi!
E
Heureusement que Karak est là, pour assurer l'avenir du dessin marrant. Il n'est pas assez connu............................ Délirius n'est pas mal non plus............................