Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Eliane Roi

Au 19ème siècle... comment ils imaginaient l'an 2000

Comment on imaginait l’an 2000 au 19ème siècle


Dans les années 60, mon frère aimait à me répéter : « tu verras, en l’an 2000, les voitures voleront dans le ciel ». On avait moins de 10 ans .  Le jour du passage à l’an 2000 (qui a bien failli ne pas avoir lieu –il y a eu toute une campagne de pétitions contre le passage à l’an 2000 sur Internet-),  j’ai appelé mon frère pour lui dire que les voitures ne volaient pas dans le ciel.  Hé hé ; on a bien ri.

 

Au 19ème siècle...  comment ils imaginaient l'an 2000
Au 19ème siècle...  comment ils imaginaient l'an 2000
Au 19ème siècle...  comment ils imaginaient l'an 2000

Mais… revenons plus loin en arrière.  Au XIXème siècle.  
La révolution industrielle bouleverse en profondeur les sociétés occidentales. Les ingénieurs et les scientifiques multiplient les inventions et transmettent à leurs concitoyens la folie du progrès, ce mot magique qui apaise les craintes et fait rêver aux bonheurs du futur. L’an 2000 est alors une commodité, une date clé qui cristallise tous les espoirs de l’humanité en mouvement. Avec l’apparition de la locomotive, de la voiture et bientôt de l’avion, les prédictions quant aux merveilles que réservent le 20ème et le 21ème siècle vont bon train.

 

Au 19ème siècle...  comment ils imaginaient l'an 2000
Au 19ème siècle...  comment ils imaginaient l'an 2000
Au 19ème siècle...  comment ils imaginaient l'an 2000
Au 19ème siècle...  comment ils imaginaient l'an 2000

Jules Verne, George Orwell, Albert Robida, Herbert G.Wells étaient des précurseurs en ce domaine.  Drôles, visionnaires, rêveurs, ils furent nombreux à imaginer l’an 2000 ; pour notre plus grand plaisir.

 

voir aussi "rétrofuturisme"
voir aussi "rétrofuturisme"
voir aussi "rétrofuturisme"
voir aussi "rétrofuturisme"
voir aussi "rétrofuturisme"
voir aussi "rétrofuturisme"
voir aussi "rétrofuturisme"

voir aussi "rétrofuturisme"

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Il n'empêche, j'aimerais bien revenir un tout petit peu, pas en 3000 (l'humanité aura peut-être disparu), mais en 2200. Pour voir ce que le monde sera devenu. Sera(ce drôle ? Pas sûr !
Répondre
E
Je ne pense pas que la vie soit folichonne en 2200 ; et je vais tout faire pour que ma machine à explorer le temps ne permette pas d'aller dans le futur. Je préfère ne pas savoir....................... viens donc avec moi sur ton écran voyager dans le passé, au 19ème, je te montrerai toutes les merveilles de ce siècle de tous les possibles................
N
Tu sais que finalement il y a eu beaucoup de visionnaires finalement. Le rêve se poursuit car quand sera t-il demain? Gros bisous et excellente journée pour toi.
Répondre
M
Le changement de millénaire a toujours effrayé les hommes et développé leurs fantasmes les plus fous...Heureusement les voitures ne volent pas encore mais ce que nous avons fait comme sur-disant "progrès" est sans doute beaucoup plus grave pour notre vie quotidienne. bisous
Répondre
E
Oui Manou ; mais je pensais avant tout vous faire rire ou rêver ; j'aime bien les dessins de rétrofuturisme et les inventions ou projets de l'époque étaient souvent loufoques. Marcel vit à cette époque et ses inventions tournent à la catastrophe. Je continuerai à vous en faire profiter. Grosses bises à toi.
C
Barjavel a aussi écrit sur ce qui menaçait notre société à avancer éperdument vers le toujours plus, les voitures ne volent pas encore, mais notre civilisation est bien menacée
Amicalement
Claude
Répondre
P
Maman nous disait toujours vous connaitrez l'an 2000 pas moi ... elle l'a connu pendant 4 ans !
En 2000 j'ai eu une envie irrésistible de retrouver des amis d'enfance, j'en ai retrouvé quelques uns et ça s'est arrêté là !
comme ton frère j'aimerais que parfois les voitures puissent s'envoler quand une voiture trop pressée trouve que je ne roule pas assez vite,
je lui fais le signe avec la main: passe par dessus ....
Répondre
E
Je sais ce qu'il y a dans le passé, j'y vais de temps en temps avec ma machine à remonter le temps. Par contre, elle n'est pas programmée pour aller dans le futur, et c'est peut-être mieux comme ça. Il vaut peut-être mieux ne pas savoir.............. Bonne journée ensoleillée, Paparazza !
F
La voiture volante non... mais la voiture violente... hélas, oui... par conducteur interposé...
Répondre
C
Le problème, c'est que notre société, (du moins ceux qui la dirigent), ne prend en compte que les côtés positifs et lucratifs (pour eux), sans ce laisser le temps d' évaluer les conséquences négatives que ceci engendre....
Répondre