LES RADIOS LOCALES -Radio Pays d'Aunis

Publié le par Eliane Roi

LES RADIOS LOCALES -Radio Pays d'Aunis

LES RADIOS LOCALES        -      RADIO PAYS D’AUNIS


Dans les années 80, les radios locales fleurissent un peu partout en France.  A La Rochelle, l’ »ancêtre » de France Bleu était « Radio La Rochelle » ; un copain de la Sécurité Sociale commentait les matchs locaux en direct, on écoutait ça dans nos voitures, à la maison.  (Le cinéma en plein air n’était pas triste, on écoutait le film dans l’auto-radio de nos voitures pour la bande-son en suivant les images sur un grand écran ; un jour, la maison de la culture s’est trompée de bobine, c’était sur le parking de la friche du Gabut. Ils ont commencé par la deuxième bobine du film, au lieu de la première.  Au bout de 5 mn, personne ne comprenait rien au film, et pour cause. Ils s’ en  sont aperçus au bout de 15 mn et nous ont prévenus, de voitures en voitures, qu’ils allaient rembobiner à la maison de la culture et revenir nous projeter la bobine du début du film (ouf !). On a attendu 30 mn environ. Certains mangeaient des glaces, d’autres écoutaient de la musique, certains s’embrassaient  –ou pire-  et on a pu finalement regarder le début du film, vers 23 H, c’était « les Aventuriers de l’Arche Perdue ». On aurait pu dire « les aventuriers de la bobine perdue » Hé hé hé !).  On a donc pu obtenir deux heures d’antenne par semaine à Radio Pays d’Aunis, basée à Dompierre sur Mer (17), dans le sous-sol d’une maison appartenant à un passionné de radio.
Notre temps d’antenne était libre.  C’était le jeudi et on pouvait traiter des sujets que l’on voulait. J’étais au micro, pour les interviews, mon mari à la technique, aux manettes. Chaque jeudi, on avait un –ou plusieurs- invité ; on préparait nos sujets dans la semaine et on passait la musique que l’on voulait. Le directeur de la « station » nous écoutait dans sa voiture et chez lui pour voir si les propos étaient corrects et intéressants. Nos émissions étaient variées ; ça pouvait parler de la grande fête foraine locale (on avait été reçus dans une caravane immense), on faisait gagner des tours de manège en demandant aux auditeurs la hauteur de la grande roue, etc.  et j’aimais faire raconter à nos invités l’histoire des forains…   Ou bien de la plongé sous-marine (nous passions alors notre premier échelon de plongée (1984) ;  à ce propos, le commandant Cousteau présent à La Rochelle ne s’est jamais laissé interviewer parce qu’il me draguait au lieu de répondre à mes questions, et ce devant l’ensemble du  club de plongée (Chatelaillon) présent et hilare. C’était l’époque du film « le Grand Bleu », on passait la musique du film entre quatre questions. J’ai aussi un grand souvenir de l’émission sur le Chantier Naval de La Rochelle, avec 6 ou 8 invités, travailleurs du Chantier, chaudronniers, tourneurs, ajusteurs, grutiers… en pensant que le Chantier a fermé en 1987………………………..
Je n’ai malheureusement pas conservé de documents radio, à part une ou deux cassettes audio dont on rembobinait la bande avec un stylo à bille…..
Ensuite est venue la vidéo.  Avec nos caméras, nous avons filmé La Rochelle pendant quarante ans et donné nos films au Fonds Audiovisuel de Recherche de La Rochelle, qui archive les documents pour la mémoire collective.
Je vais prochainement écrire ici un article sur le Chantier Naval avec un camarade qui était présent dans l’émission locale de Dompierre en 1984.
Souvenirs souvenirs – il est important de garder des traces de notre passé.  De ce que nos anciens ont vécu ; pour les générations futures.
                                                                        

 

 

LES RADIOS LOCALES -Radio Pays d'Aunis
LES RADIOS LOCALES -Radio Pays d'Aunis
LES RADIOS LOCALES -Radio Pays d'Aunis
LES RADIOS LOCALES -Radio Pays d'Aunis
LES RADIOS LOCALES -Radio Pays d'Aunis
LES RADIOS LOCALES -Radio Pays d'Aunis
LES RADIOS LOCALES -Radio Pays d'Aunis
LES RADIOS LOCALES -Radio Pays d'Aunis
LES RADIOS LOCALES -Radio Pays d'Aunis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Salmon Michel 24/10/2018 16:24

Bonjour Éliane,
C'est vraiment super d'avoir participé à tout ça !
Très beau reportage, j'aime beaucoup !
Bonne fin de journée
Amicalement
Michel

Eliane Roi 25/10/2018 07:24

J'ai rajouté des photos au bas de l'article. Merci pour tes commentaires sympas.

Eliane Roi 24/10/2018 17:10

Merci Michel ; j'ai peur d'oublier des trucs, alors je le note dans mon blog, c'est comme un journal de bord, en somme ; et tant mieux si ça plait. Bises à toi !

domi 24/10/2018 14:51

C'est génial tout ça, sacrés souvenir, c'est logique que maintenant du blogue !

Eliane Roi 24/10/2018 15:42

Et oui ; et on a filmé pendant quarante ans La Rochelle et la France. On a commencé par le super 8 muet. On a sonorisé le film de notre mariage (1978) car il était muet ! et on a progressé dans le matériel vidéo, de plus en plus sophistiqué ; passant de petite à grosse caméra. C'était rigolo, pendant la tempête Xynthia, on filmait en scooter, moi à l'arrière, grosse caméra sur l'épaule, les gendarmes nous laissaient passer car ils nous prenaient pour des journalistes ; "laissez passer la presse !". Que de souvenirs !

Rubans et compagnie 24/10/2018 13:44

Et bien...draguée par le commandant imself ! Il avait son bonnet rouge ?

Eliane Roi 24/10/2018 14:11

Il n'avait pas son bonnet rouge mais un culot monstre de me draguer ouvertement devant mon mari et l'ensemble des plongeurs (sous-marins) en ne répondant pas aux questions. Je mettais le micro entre lui et moi et ça faisait marrer tout le monde ! je n'étais même pas fière de me faire draguer par lui, (il ne me plaisait pas) ce que je voulais c'était mon interview ; et à présent... c'est un peu foutu..... l'interview a pris l'eau ... Hé hé hé hé hé !